Si vous ne visualisez pas cet email, ouvrez le dans votre navigateur

MINI-TRANSAT VIRTUELLE 2019 DANS LES CLASSES

JEUDI 10/10  - LES INFOS DU JOUR

ANALYSE DE LA COURSE REELLE

La nuit a été sportive et délicate pour les concurrents de la Mini-Transat La Boulangère qui ont foncé au portant dans un flux de Nord puissant. Le Tchèque Pavel Roubal a déclenché sa balise de détresse, puis a été hélitreuillé. Il a atterri à Lisbonne, sain et sauf. Ce matin, 84 concurrents sont en mer (David Kremer et Jonathan Chodkiewiez sont toujours en arrêt technique). Les leaders sont François Jambou (en proto) et Ambrogio Beccaria (en série).

Le fait de la nuit a été l’opération de sauvetage du marin tchèque Pavel Roubal. Denis Hugues, directeur de course de la Mini-Transat, raconte : « Pavel a tapé un OFNI qui a arraché le tableau arrière de son bateau. Il n’est pas parvenu à maîtriser la voie d’eau et a déclenché la balise de détresse. Il était environ à 50 milles des côtes portugaises et il a été récupéré par un hélicoptère du MRCC Lisbonne. Il a fait une visite de routine à l’hôpital de Lisbonne qui a révélé qu’il est en bonne santé. »

LES LEADERS

Classement du jeudi 10 octobre à 10h (heure française) 

PROTO
1- François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 483,7 milles de l’arrivée
2- Axel Tréhin (945 – Project Rescue Ocean) à 34,7 milles du premier
3- Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) à 41,8 milles du premier - photo

SERIE
1- Ambrogio Beccaria (943 - Geomag) à 528,5 milles de l’arrivée​​​​​​​
2- Julien Letissier (869 – Reno Style) à 7,9 milles du premier
3- Guillaume l’Hostis (868 – Alternative Sailing-Constructions du Belon) à 17,1 milles du premier ​​​​​​​

LES INFOS METEOS ET LES CONSEILS TACTIQUES DE NOTRE EXPERT YANN CHATEAU

Bonjour à tous, 

Afin de bien comprendre pourquoi le vent va mollir d'ici à l'arrivée, nous allons regarder d'un peu plus près l'anticyclone des Açores qui est bien en place depuis quelques jours et qui nous apporte ce flux de nord. Dès demain, cet anticyclone commencera à descendre vers le sud, poussé par une dépression. Samedi, il sera très étendu et sera presque situé aux îles Canaries ! Côté stratégie, l'enjeu pour les sudistes est de descendre en même temps que lui avec une route sud, sans empannage pour ne pas se faire rattraper par des vents plus calmes. Pour les nordistes,il faudra essayer de rester dans le flux de vent le plus fort avec si possible plusieurs empannages pour ne pas sortir de cette zone bien ventilée.

LES CLASSEMENTS DE LA COURSE VIRTUELLE

Retrouvez ci-dessous les meilleurs au classement général provisoire pour chaque niveau (primaire, primaires USEP, collège UNSS).

L'ASTUCE DU JOUR

Si j’ai un problème en mer ou si j’assiste à un accident en mer, je contacte les secours par le canal 16 d’une VHF (radio en mer) ou j’appelle le 196 depuis un téléphone pour me mettre en contact avec le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) le plus proche. 

Plus d’informations ici : https://www.snsm.org/comment-alerter-les-secours-en-mer

CONTACT 

Des questions? Contactez Benoit Cressent de la FFVoile : benoit.cressent[a]ffvoile.fr

Si vous ne désirez plus recevoir ce type d'email, cliquez-ici