Si vous ne visualisez pas cet email, ouvrez le dans votre navigateur

MINI-TRANSAT VIRTUELLE 2019 DANS LES CLASSES

LUNDI 07/10  - LES INFOS DU JOUR

ANALYSE DE LA COURSE REELLE

Louvoyage dans le petit temps, passage de front, bord de reaching tonique, traversée d’une bulle anticyclonique… Depuis le départ de la Mini-Transat, samedi dernier, les 87 coureurs engagés ont droit à un scénario météo varié pour s’extraire du golfe de Gascogne. 

La nuit dernière, le passage d’une bulle anticyclonique a engendré un ralentissement, mais les marins n’ont jamais été totalement arrêtés. Le vent a molli puis pris de la droite pour passer à l’Est. Il a donc fallu empanner au moment opportun. 

En proto, Axel Tréhin (945) fait un solide leader mais François Jambou (895) s’accroche, tout comme Tanguy Bouroullec (969) qui tente de céder le moins de terrain possible avant l’arrivée de conditions plus favorables à son foiler. En série, Ambrogio Beccaria (943) mène toujours la flotte, suivi comme son ombre par Félix de Navacelle (916). Les quatorze premiers (d’Ambrogio à Violette Dorange) se tenaient en 9 milles au pointage de 6h.

LES LEADERS

(au pointage de 6h)

EN PROTOTYPE
1- Axel Trehin (945 – Project Rescue Ocean) à 1 101,3 milles de l’arrivée
2. François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 6,9 milles du premier
3- Tanguy Bouroullec (969 - Cerfrance) à 12,5 milles du premier ​​​​​​​ 

EN SERIE 

1-Ambrogio Becarria (943 – Geomag) à 1 120,6 milles de l’arrivée
2- Félix De Navacelle (916 - Youkounkoun) à 1,8 milles du premier ​​​​​​​
3-Lauris Noslier (893 - Avoriaz 1800) à 3,8 milles du premier


LES INFOS METEOS ET LES CONSEILS TACTIQUES DE NOTRE EXPERT YANN CHATEAU

Bonjour à tous, 

La flotte évolue actuellement au milieu du Golfe de Gascogne avec un vent de secteur sud qui tournera progressivement vers la droite (Sud-ouest, puis ouest, pour finir nord-ouest) tout au long de la journée. Cette rotation du vent est due au passage d'un front issu de Lorenzo, Ouragan devenu tempête et ayant retardé le départ. Son centre d'action est maintenant situé au nord-ouest du Royaume-uni. Le but est d'aller chercher cette bascule de vent en faisant de l'ouest aujourd'hui. Le passage du front devrait avoir lieu en toute fin de journée, il faut donc bien anticiper sa trajectoire pour pouvoir rapidement glisser vers le sud. 

Légende de la carte ci-dessous : en bleu, routage des bateaux plutôt au nord. En rouge, celui des bateaux plutôt au sud. 

LES CLASSEMENTS DE LA COURSE VIRTUELLE

Retrouvez ci-dessous les meilleurs au classement général provisoire pour chaque niveau (primaire, primaires USEP, collège UNSS, lycées UNSS).

L'ASTUCE DU JOUR

Comment avance un voilier ? 

Un bateau peut se faire pousser par le vent, ce qui est aisément compréhensible. Mais il peut aussi remonter au vent ce qui est plus dur à comprendre. 

Plus le bateau serre le vent (il se rapproche de l'axe du vent) plus les voiles sont bordées. Au près elles sont serrées à fond, au travers elles sont à la moitié, au grand largue environ 3/4 et en vent arrière on choque toutes les voiles (on lâche les écoutes de voile).

LA VIDEO DU JOUR

Revivez en images le départ des 87 Ministes ce samedi, avec beaucoup d'émotions sur le Port de La Rochelle pour ces marins qui vont traverser l'Atlantique sur un bateau de 6m50 ! 

Youtube

CONTACT 

Des questions? Contactez Benoit Cressent de la FFVoile : benoit.cressent[a]ffvoile.fr

Si vous ne désirez plus recevoir ce type d'email, cliquez-ici